">

Blogue

16 octobre 2017

Le gel de la tuyauterie;prévenez le problème avec des précautions simples

 

 Le gel de la tuyauterie; prévenez le problème avec des précautions simples

 

Le mercure est en chute libre et se rapproche tranquillement du point de congélation. Cette baisse de température est un signe indéniable que le froid s’installe pour laisser bientôt place à nos hivers québécois. Les grands froids peuvent occasionner de lourds dommages sur la tuyauterie de votre maison, notamment sur les constructions moins récentes, susceptibles d’avoir des failles en matière d’isolation. Pour prévenir le gel de votre tuyauterie, il est recommandé de prendre quelques précautions qui vous permettront d’éviter la catastrophe!

 

 

Mesures préventives

-  Si vous décidez de vous absenter pendant la saison hivernale, et ce, pour une période de longue durée, il est recommandé de fermer le robinet principal de la maison et d’ouvrir ceux des éviers afin de purger le réseau de plomberie. Pour éviter que votre réservoir d’eau chaude ne se vide et que l’élément chauffant surchauffe et se brise, vous devez vous assurer que celui-ci est bien fermé! Il est également important de garder une température ambiante raisonnable, sans quoi, les tuyaux d’alimentation pourraient éclater.

- Si vos tuyaux se trouvent au niveau de vos armoires ou placards, il est souhaitable de laisser les portes entrouvertes pour laisser l’air chaud s’infiltrer et ainsi prévenir un dégât d’eau causé par l’éclatement des tuyaux de plomberie.

-  S’il survient une panne de chauffage prolongée, laissez un filet d’eau couler de vos robinets. Cela permettra d’assurer une circulation constante de l’eau et ainsi éviter qu’elle ne stage et ne gèle!

- Utilisez une mousse isolante pour recouvrir les tuyaux et les raccords qui sont situés dans des pièces exemptes de chauffage (vide sanitaire, garage, grenier). Vous pouvez aussi procéder à l’installation d’un câble chauffant enroulé autour de vos tuyaux afin d’acheminer la chaleur.

 

 

 

Tuyauterie extérieure

Il est à noter que les tuyaux qui se brisent le plus facilement sont ceux soumis aux intempéries extérieures, une bonne préparation ainsi qu’une isolation adéquate permettra de redoubler votre protection!

  • À l’automne, il est temps de s’assurer d’ouvrir le robinet extérieur et de vider l’eau restante. Pensez aussi à fermer le robinet intérieur de l’arrivée d’eau pour s’assurer qu’elle ne transite par votre plomberie.
  • Vérifiez les conduites d’eau qui traversent vos murs extérieurs afin de s’assurer de leur étanchéité. En cas de doute, scellez et calfeutrez les fissures avec des bandes isolantes.
  •  

Pour de plus amples détails, vous pouvez consulter les recommandations de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) en cliquant ici

En cas de doute, n’hésitez surtout pas à contacter un spécialiste certifié et expérimenté qui pourra vous aider à déceler les problèmes et à prévenir une potentielle catastrophe!

 

 

 

 

 

 

 

Précédente
Suivante