">

Blogue

1 octobre 2016

Les 3 mythes du gaz naturel

Le moment est venu de vous rassurer ! Quand on entend parler de gaz, notre cerveau a souvent une perception négative, qui est infondée. Il faut rectifier le tir et améliorer vos connaissances du gaz naturel.  

Mauvais pour notre environnement
 

Saviez-vous que le gaz naturel est l’une des sources d’énergie les plus propres et les plus sécuritaires qui soient ? Il est créé par la décomposition des matières premières, mais il ne se mêle ni au sol ni à l’eau. Il n’y a donc aucun danger pour la faune et la flore. D’autre part, il produit 25% moins de gaz à effet de serre que le diésel et il a une efficacité plus accrue. C’est l’avenir !

Trop dangereux, c’est inflammable
 

Effectuons une petite comparaison par pourcentage de concentration dans l’air. La plage d’inflammabilité de l’essence est de 1 à 8%, le propane de 2 à 10% et le gaz naturel de 5 à 15% ; c’est le moins risqué des trois ! Sachez également que même s’il atteint cette concentration, il aura besoin d’une source de chaleur importante pour prendre feu ; une flamme par exemple.  De plus, il se dissipe facilement, si une fenêtre est ouverte, il y a peu de chance qu’il atteigne ce taux de concentration. Faites appel à nos experts pour l’installation de vos dispositifs au gaz naturel, Cervo-Polygaz est un Partenaire certifié de Gaz Métro. Ils sont là pour vous rassurer.

Toxique
Pas du tout ! Le manque d’oxygène est toxique et non pas la respiration du gaz naturel. Il a une odeur nauséabonde, mais tout est pensé pour qu’il soit détecté rapidement, à moi de 0,2% de concentration. Le mercaptan est la substance ajoutée qui dégage cette odeur d’œuf pourri. Si vous l’adoptez, vous l’adorerez ! « Au Québec, près de 200 000 clients, y compris une grande partie des écoles, des hôpitaux, des commerces et des grandes entreprises l’utilisent tous les jours. »

 

Suivante