">

Blogue

26 janvier 2018

Vérification des systèmes d'alarme et de détection incendie, une priorité pour tous!

Un système d’alarme et de détection incendie est indispensable dans un bâtiment. Il est également impératif de s’assurer quotidiennement que le système est fonctionnel à 100 %. En tant qu’entrepreneur, il est de votre devoir d’effectuer des vérifications régulièrement et/ou de demander l’aide d’une firme spécialisée qui le fera à votre place.

Afin de vous faciliter la tâche, nous avons décidé de monter un petit aide-mémoire en 5 étapes :

1. Fréquence des vérifications

Chaque jour, lorsque vous passez devant le panneau d’alarme incendie, assurez-vous qu’aucun problème n’y apparaît. S’il y a quelque chose d’anormal, n’attendez pas pour réagir et contactez immédiatement un spécialiste.

Chaque mois, il faut effectuer certains tests sur le réseau pour vérifier que tout est fonctionnel. D’ailleurs, même à la maison, vous devriez vous assurer régulièrement que votre détecteur fonctionne correctement.

Si vous êtes à l’aise de faire ces vérifications quotidiennement, c’est merveilleux! Dans le cas contraire, n’hésitez pas à nous contacter.

2. Inspections

Chaque année, il est obligatoire d’effectuer des essais plus approfondis et surtout, d’obtenir un rapport d’inspection complet d’une firme spécialisée. Cervo-Polygaz a les licences nécessaires pour l’inspection, l’entretien et la maintenance du système de protection incendie, des bornes-fontaines et bien plus encore.

3. Travaux et licences obligatoires

Si des travaux doivent être effectués sur le système de protection incendie, la Régie du bâtiment du Québec vous oblige à engager une entreprise détentrice d’une licence particulière :

L’entrepreneur détenteur d’une licence de sous-catégorie 13.2 Entrepreneur en systèmes d’alarme incendie peut installer et vérifier les systèmes d’alarme et de détection incendie. Cependant, si le système comporte des composantes électroniques, informatiques ou de télécommunication, il doit aussi détenir les licences des sous-catégories 17.1 Entrepreneur en instrumentation, contrôle et régulation et 17.2 Entrepreneur en intercommunication, téléphonie et surveillance. Finalement, si des travaux d’électricité assujettis sont requis, il doit aussi détenir la licence de sous-catégorie 16 Entrepreneur en électricité. – Source RBQ

 

4. Détection des risques

Faites appel à votre gros bon sens! Si des fils électriques pendent du plafond sans raison, si des flammèches se forment lorsque vous branchez un élément dans une prise ou encore, si vous utilisez beaucoup d’extensions sans ground (3e branche de sécurité), vous devriez peut-être penser à réduire les risques d’incendie. Si votre panneau d’alarme indique des codes anormaux, il est temps de faire inspecter.

5. Les preuves

Lorsque vous faites appel à une firme spécialisée comme Cervo-Polygaz, assurez-vous de toujours garder les rapports d’inspection. Si des travaux sont recommandés dans celui-ci, conservez la preuve comme quoi vous les avez effectués. Il est préférable de préserver le tout dans un classeur anti-feu. Vous serez ainsi protégés d’accusations en cas d’incendie.

Sur ce, nous vous invitons à la prudence! Vaut mieux prévenir que guérir. Avez-vous d’autres questions? Faites appel à nos services.

Pour plus d’information concernant les détecteurs à domicile, consultez notre article « Avertisseur de fumée, comment s’y retrouver? ».

Précédente
Suivante